Rechercher
  • David Turla

Si un banc m’était conté "Le banc poésie"

Mis à jour : 7 mai 2018

Métaphore culinaire : la mise au point d'un projet spectacle ressemble à la préparation d'un gâteau. Communication, socialisation, autonomie sont les ingrédients de base qui seront travaillés constamment.

Un peu à la manière des épreuves dans les émissions culinaires à la télé, une contrainte fut imposée au niveau des ingrédients : associer un banc et le thème du carnaval. Nous espérons avoir réussi à donner à notre préparation le gourmand croquant et le velouté désirés.

Le spectacle en lui-même est le bon gâteau avec la grosse cerise rouge qui sera déposée avec fierté à l'issue de tout le travail accompli. Sans la mobilisation de tous à la composition de la pâte, le projet se limiterait à une garniture, alléchante certes, mais peu pertinente.

Les grands objectifs poursuivis à travers ce projet sont : le développement de l'expression gestuelle et/ou verbale, l'expression créative de l'élève et la valorisation de la maîtrise de soi, de l'assurance en public, de l'aptitude à l'intégration sociale.

L'explication de l'histoire proposée est présentée aux classes de Forme 2, ainsi chaque élève peut avoir une représentation de la globalité du spectacle. Les élèves interviennent rarement à ce stade, au niveau des idées scénaristiques (mais on pourrait bien évidemment leur raconter un début d'histoire et leur faire imaginer la suite). Des élèves choisissent déjà des rôles qu'ils aimeraient jouer. Un premier casting s'opère alors.

L'apport des élèves et des enseignants se fait surtout durant les répétitions. Une idée scénaristique doit être traduite en mots, en mimes, en danses... Plus ils donneront des idées, plus ils inventeront, meilleur sera le spectacle, nourri ainsi de l'apport de tous.

Grâce au décloisonnement, chacun voit l'élève avec sa personnalité. Ces regards multiples sont une source d'enrichissement. Un enseignant peut passer à côté d'attitudes positives ou négatives sans les soupçonner : les yeux de l'autre sont alors source d'informations essentielles.

La pluridisciplinarité du projet associera ainsi les cours de français (compréhension de l'histoire, réception des consignes...), de musique (mobilisant tous les aspects de l'élève : moteur, sensoriel, intellectuel), d'art plastique (création de décors, d'accessoires, maquillages...) de pratique professionnelle (création du banc, des costumes...).


Philippe Masse




138 vues

Abonnez-vous à notre
page Facebook !

Contact

Tel: 071 52 79 95 - Fax: 071 52 23 29

Email: foya.secretariat@gmail.com

Adresse

36, rue Auguste Guerlement

6150 Anderlues